17 septembre 2019

Le Guide Ultime de Google Adwords vs Facebook Ads : Quel réseau privilégier pour votre croissance ? [Infographie] (part 1/2)

“Dois-je dépenser mon budget marketing sur Google Adwords ou sur Facebook Ads ?”

C’est le genre de question que nos Consultants SEA ont de plus en plus souvent.

Le problème, c’est que les gens/internet regorgent d’avis complètement opposés, du type :

“Facebook est BEAUCOUP moins cher qu’Adwords. Dépenser de l’argent sur Adwords est comme jeter de l’argent par les fenêtres.”

“Adwords génère plus de ventes. Les pubs sur Facebook servent juste au branding, rien de plus.”

“L’interface de Facebook Ads est beaucoup plus compréhensible que celle d’Adwords, au moins je comprend ce que je fais !” Ce ne sont que quelques exemples du genre d’avis qu’on peut trouver en ligne, il y en a bien d’autres. Mais si vous ne voulez pas finir comme cette personne…

…je vous recommande de continuer la lecture de cet article.

Pour vous, je vais revenir sur les forces et faiblesses de chaque plateforme – Reach, Ciblage, Formats, Prix, ROI – mais surtout, je vais vous montrer les principales différences entre Google Adwords et Facebook Ads.

Une fois que vous l’aurez lu, vous saurez exactement où dépenser votre budget, pour générer plus de leads, de trafic ou de ventes pour votre entreprise.

Faire de la publicité sur Google vs Facebook : Quelle différence ?

Avant de commencer, laissez-moi être honnête avec vous…

Mon intention avec cet article est de vous aider à décider OÙ dépenser votre budget. Pas de faire un énième article pseudo-comparatif pour au final vous dire de juste dépenser en publicité digitale.

Passons maintenant aux choses sérieuses…

Google Adwords et Facebook Ads sont à la fois très proches et très différents.

Chaque plateforme a ses spécificités, mais ce sont au final 5 différences majeures qui vont vous aider à choisir où investir.

1/ L’intention de l’internaute

La principale différence entre Adwords et les Facebook Ads est le niveau d’intention de l’internaute, quand il voit les publicités.

Google Adwords – une intention très forte

Quand une personne utilise Google, c’est bien sûr pour avoir une réponse à une requête bien précise. Adwords vous laisse afficher des annonces selon cette même requête tapée par l’internaute. Si vous êtes plombier, il est plus qu’utile d’apparaître quand une personne cherche de l’aide quant à la réparation d’un évier à Paris :

On considère ce genre de requête comme étant à intention forte. On voit bien qu’une personne émettant ce genre de requête va très probablement faire un achat.

Si un internaute cherche le prix de l’intervention d’un plombier sur Google, ou bien le contact d’un plombier dans le 9e arrondissement, c’est forcément une très belle opportunité pour un plombier.

Une récente étude de Wordstream (certes aux USA, mais applicable en France) a prouvé que pour les recherches à forte intention – comme celle de l’exemple précédent – les annonces payantes récupèrent 65% des clics. C’est énorme, et cela montre bien qu’Adwords est une plateforme publicitaire à privilégier pour les entreprises dont le business model est l’urgence, l’intervention ou l’aide – artisants, médecins, avocats, etc.

Une autre étude d’Unbounce confirme cela. En effet, cette étude a montré que les internautes arrivant sur un site via une annonce Adwords ont 50% de plus de chances de convertir que les internautes arrivant via les liens organiques.

La principale force de Google Adwords réside dans l’intention forte des requêtes des internautes.

Facebook Ads – une intention moindre (voire faible)

Les Facebook Ads sont à l’inverse d’Adwords : elles sont interruptives. Elles ont donc une intention faible.

Quand vous êtes en train de scroller sur votre fil d’actualité, vous êtes rarement à la recherche d’une solution à un problème.

En dehors de demander leurs avis à vos amis, quand était la dernière fois que vous avez cherché un plombier sur Facebook ?

Probablement jamais, vous vous servez de Google pour ce genre de chose. On n’utilise pas Facebook pour trouver des entreprises de services.

On l’utilise plutôt pour regarder des vidéos de chats, ou pour programmer une soirée d’anniversaire avec ses amis.

Malgré tout, cela ne veut pas dire que les publicités sur Facebook sont inutiles, bien au contraire.

Avec une image de qualité et un peu de créativité, vous pouvez attirer l’attention de certains internautes pendant qu’ils surfent sur le réseau social.

A retenir : Intention Forte vs Intention Faible

Gardez en tête cette différence d’intention quand vous souhaitez allouer votre budget marketing.

Vous êtes un dépanneur ? Google Adwords est la meilleure solution pour vous. Vous pourrez apparaître aux yeux de personnes cherchant activement un service de dépannage :

Vous êtes un restaurant ou un coffee shop ? Vos prospects cibles répondront mieux à une annonce à l’esthétique léchée, avec un petit code de réduction pour leur rappeler de passer chez vous la prochaine fois qu’ils seront à proximité :

Les gens ne cherchent pas naturellement de restaurants sur Facebook, mais ils penseront sûrement à passer chez vous lors de leur prochaine pause déjeuner.

2/ Les options de ciblage

Ensuite vient le ciblage.

Sans vouloir vous submerger de termes techniques, pensez à Google Adwords comme un ciblage basé sur les mots-clés, tandis que Facebook Ads est fondé sur un ciblage socio-démographique, basé sur les intérêts et le comportement des internautes.

Google Adwords – le ciblage par les mots-clés

Avec Adwords, vous enchérissez sur des mots-clés ayant un rapport avec votre offre (comme pour l’exemple précédent du plombier). Vos annonces apparaissent quand une personne effectue une recherche contenant ces mots-clés.

Tout le jeu avec Adwords est de comprendre quels sont les mots-clés tapés par vos prospects cibles, et d’enchérir sur les mots-clés à fort potentiel de conversion.

En d’autres mots, posez-vous les questions suivantes :

  • Quels est le problème que j’aide à résoudre ?
  • Quel produit je vends ?
  • Quel service je propose ?

En plus du ciblage par mots-clés – ici expliqué de manière très simple – Google Adwords propose un ciblage selon la localisation géographique et la langue de l’internaute :

Ainsi que par appareil (device) :

Et enfin par audience (selon des intérêts assez larges, des listes de remarketing, etc) :

Facebook Ads – ciblage socio-démographique, par intérêts et comportements

Le ciblage de Facebook est totalement différent de celui d’Adwords basé sur les mots-clés.

Pour commencer, vous pouvez choisir de n’afficher vos publicités qu’aux personnes que vous aurez choisi selon leur localisation, leur âge ainsi que leur sexe (données socio-démographiques) :

Ensuite, grâce à la foultitude de données récupérées par Facebook – le Big Brother du XXIe siècle – vous pouvez cibler les membres de Facebook selon leurs intérêts – selon leurs likes et ce qu’ils aiment :

Mais vous pouvez aussi ajouter à cela un ciblage selon les comportements des internautes, par exemple en les ciblant selon :

  • les objets qu’ils possèdent (exemple de l’iPhone dans l’image précédente)
  • les endroits où ils aiment voyager
  • leur profil résidentiel (propriétaire, locataire, etc)
  • leurs activités digitales
  • leur travail
  • et bien plus !

Pour vous donner une idée de la granularité possible pour une campagne Facebook Ads, voici un exemple d’audience que nous avons utilisé pour une de nos campagnes :

  • Localisation : France, États-Unis
  • Âge : 25-65+
  • Sexe : Hommes et Femmes
  • Intérêts : Startups, Entrepreneur (magazine) et Entreprenariat
  • Employeurs : FrenchTech Bordeaux, L’Express, Maddyness, Entrepreneurship, Ernst & Young Consulting, La French Tech, L’Express L’Entreprise, France Télévisions, Le Monde, Le Grand Journal, Le Journal des Grandes Ecoles, French Tech Hub, CANAL+, BFM Business, Les Echos, BFMTV, ITespresso, Groupe TF1, The Economist, Ernst & Young Paris – Auditeur, L’entrepreneur, The Wall Street Journal, l’Opinion or Lefigaro.fr

Comme vous avez pu le deviner, il s’agit d’un ciblage visant à obtenir une couverture de la part de la presse tech ou généraliste, mais depuis des journalistes spécialisés en startups.

Surpuissant dites-vous ?

Et oui, les possibilités de ciblage sur les Facebook Ads sont presque infinies.

A retenir : ciblage basé sur les mots-clés vs ciblage socio-démographique, par intérêts ou comportemental

Le ciblage de Google Adwords favorise les entreprises qui proposent des produits ou services dont le besoin est immédiat (ou presque) : avocats, médecins, services B2B, etc.

Cela favorise aussi les e-commerçants, car ils peuvent enchérir sur des mots-clés spécifiques à certains de leurs produits, ou certaines catégories de produits.

Le ciblage de Facebook Ads est avantageux si vous connaissez déjà bien le buyer personatype de vos prospects. Vous pourrez utiliser la puissance du ciblage Facebook pour vous rapprocher au mieux de ce persona. Ils ne seront sûrement pas en train de penser à acheter au moment où vous les toucherez, mais cela ne veut pas dire que vous ne pourrez pas les intéresser via une publicité créative dans leur fil d’actualité.

Il n’y a pas de meilleure plateforme en termes de ciblage, mais plutôt deux visions uniques du targeting. C’est à vous de décider quel est le moyen le plus logique de toucher vos consommateurs potentiels. Pour les annonceurs avec de gros budgets, vous pouvez profiter du meilleur des deux mondes en faisant de la publicité sur Google et Facebook, tout en adaptant votre message selon chaque situation.

.

.

.